Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BALLET BRESILIEN - MARSEILLE

LE BALLET BRESILIEN - MARSEILLE

SORTIR DES CLICHES : LE BRESIL AUTREMENT L’Association Pulsation a pour objectif de diffuser, et promouvoir la Culture Brésilienne par des événements : Ateliers, Ballets, Concerts, Expo, Stages, Voyages.

L'ATELIER DANSE D'EXPRESSION AFRO BRESILIENNE - SAMBA & PILATES FUSION au STAGE d'ÉTE EN PROVENCE "GESTES & RYTHMES" du 11 au 13 SEPTEMBRE 2015

COURS AFRO SAMBA BRAZILIAN JAZZ
COURS AFRO SAMBA BRAZILIAN JAZZ

~~ Beth Rigaud animera L'ATELIER DANSE D'EXPRESSION AFRO BRESILIENNE - SAMBA & PILATES FUSION au STAGE d'ÉTE EN PROVENCE "GESTES & RYTHMES" du 11 au 13 SEPTEMBRE 2015 Beth Rigaud chorégraphe, professeur de danses Modernes, Afro Brésilienne et Pilates Fusion, aussi organisatrice avec Mona Georgelin des Stages Gestes & Rythmes, Autour du Tambour et Le Journée au Féminin et Voyages Découvert Danse Musique & Bien-être avec Pascale Petit. Beth Rigaud , architecte, danseuse et chorégraphe, formée au Núcleo de Danses Contemporaines a Rio de Janeiro, auprès de Suzana Braga, Gilberto Motta & Marly Tavares. A l'âge de 18 ans obtient une bourse au Alvin Ayley American School et Martha Graham School ( New York) Formée aussi en Modern Jazz par Marly Tavares (Rio), Lennie Dale (Rio),Alvin Mc Duffy (New York). Elle découvre avec enthousiasme la danse afro brésilienne avec Gilberto de Assis (Rio), Clide Morgan (Bahia) et Eneida Castro (Paris). Dans ces cours, Beth met en mouvement toutes les facettes de son métissage pour donner vie à un concept aussi novateur qu’original," La Danse Moderne Ethnique" fruit d’un brassage de techniques académiques et de gestuelles inspirées du patrimoine culturel afro-brésilien ainsi que afro - américain. Vous découvrirez ses danses et mouvements, mais aussi sa culture, à travers la personnalité de Beth Rigaud Singularité, précision, plasticité, énergie, la métaphore du geste

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article